Sono-Instruments®

Avantages des Sono-Instruments® Spirecut

Les sono-instruments® de SPIRECUT offrent une série d’avantages notables en comparaison des instruments chirurgicaux classiques.

Aucune incision

Aucune cicatrice

Retour immédiat aux activités quotidiennes

Instruments spécifiques pour chaque pathologie

Sono-instruments®

Spirecut développe deux types d’instruments chirurgicaux, appelés sono-instruments®, pour réaliser des sections percutanées du canal carpien. Les patients peuvent reprendre leurs activités quotidiennes le lendemain. 

Syndrome du canal carpien

Vous souffrez du syndrome du canal carpien ? Vous n’êtes pas seul! C’est un problème de santé fréquent : une personne sur dix souffrira d’un syndrome du canal carpien au cours de sa vie. Ce problème est fréquent chez les femmes âgées de 40 à 60 ans et touche aussi les hommes et les tranches d’âge plus jeunes. Des conditions telles que le diabète augmentent les risques de syndrome du canal carpien. Le syndrome du canal carpien peut également survenir pendant les grossesses mais disparaît généralement spontanément après l’accouchement.

Qu'est-ce que c'est?

Le canal carpien est un étroit passage ostéo-fibreux du poignet qui contient neuf tendons fléchisseurs ainsi que le nerf médian. Dans des conditions d’activités répétitives de la main, le tissus entourant les tendons fléchisseurs s’épaissit et provoque une compression du nerf médian. Il en résulte des douleurs, des engourdissements et des picotements dans la main et le bras, en particulier la nuit pour le syndrome du canal carpien. La pathologie est fréquemment bilatérale (touche les deux mains).

Le syndrome du canal carpien est douloureux. Il perturbe le sommeil la nuit et s’aggrave avec le temps, provoquant des lésions sensorielles et motrices irréversibles sur le long terme. Un diagnostic et un traitement précoce sont essentiels.

Traitement

Les professionnels de la santé recommandent un traitement non opératoire dans les premiers cas, comme le port d’une attelle de nuit ou le maintien du poignet neutre. Des exercices de glisse nerveuse peuvent également aider.

La plupart des syndromes du canal carpien nécessitent une intervention chirurgicale pour donner plus d’espace au nerf médian. L’incision mesure 4 à 5 cm de long. Après la chirurgie, la douleur nocturne disparaît généralement. En revanche, la cicatrisation de la plaie chirurgicale prend du temps, et empêche un retour immédiat aux activités quotidiennes ainsi qu’au travail. De nombreux patients se plaignent également de douleurs à la base du poignet, appelées « douleurs pilaires », durant des mois voire des années. D’autres complications surviennent également. Certaines sont graves (infection, lésion accidentelle d’une branche du nerf médian, SDRC, syndrome de douleur chronique sévère dans toute la main).

Doigt à ressaut

Le doigt à ressaut chez l’adulte est une pathololgie caractérisée par un blocage douloureux au niveau de l’inflexion du doigt. Les patients atteints du doigt à ressaut ne peuvent pas redresser leurs doigts sans l’aide de l’autre main.

Dans les formes bénignes, les patients ressentent une douleur dans la paume, à la base du doigt ou au niveau de l’articulation Inter Phalangienne Proximale (IPP) Dans certains cas, dit sévères, le patient ne peut pas redresser ses doigts du tout. L’annulaire et le pouce sont les plus souvent concernés par les doigts à ressaut.

L’association du doigts à ressaut et du syndrome du canal carpien arrive fréquemement. Il arrive que plusieurs doigts soient touchés simultanément – ou durant différentes périodes de la vie du patient. Les personnes diabétiques sont particulièrement à risque d’être touchées par ces conditions.

Traitement

L’état de nombreux patients s’améliore avec les injections de corticostéroïdes, mais l’affection a tendance à réapparaître après l’infiltration. Les récidives sont les raisons pour lesquelles les doigts à ressaut nécessitent une intervention chirurgicale.

Bien qu’elle réussisse à traiter la plupart des patients, il existe des complications possibles après la chirurgie. En effet, les cicatrices chirurgicales peuvent être douloureuses. Certains patients peuvent également présenter des complications graves (infection, lésion d’un nerf digital). Après la chirurgie, la plupart des patients ne peuvent pas reprendre leurs activités quotidiennes et opérationnelles pendant deux semaines ou plus.

SPIRECUT commercialise deux types d’instruments chirurgicaux appelés « sono-instruments® » pour traiter le syndrome du canal carpien et celui du doigt à ressaut.